La marche à suivre pour changer de banque

[Total : 5    Moyenne : 4.8/5]

mobilité bancaireDepuis le 6 février 2017, la loi Macron sur la mobilité bancaire est entrée en vigueur et oblige votre nouvelle banque à s’occuper des démarches pour transférer votre compte de dépôt (compte courant). Changer de banque pouvait en effet paraître une étape difficile à franchir mais en réalité, si vous suivez quelques règles simples, cette démarche sera rapidement mise en place.

Les raisons d’un tel changement peuvent être diverses et c’est la plupart du temps le compte-courant qui fait l’objet d’un changement plus que la totalité des comptes ouverts dans un établissement.

Vous allez d’ailleurs voir que la question se pose de changer de banque ou simplement de transférer certains comptes et pas d’autres.

Nous allons le voir, il faut se poser les bonnes questions et par la suite mettre en place les étapes qui borderont ce changement.


Pourquoi changer ?

C’est évidemment la première question à se poser. Quelles sont les raisons qui vous poussent à vouloir quitter votre établissement actuel? Il est important de répondre à cette interrogation car cela vous permettra d’orienter votre recherche d’un nouvel établissement bancaire.

Bien souvent, c’est un de ces éléments qui provoque le départ :

  • les tarifs non compétitifs.
  • la qualité d’accueil en agence ou la disponibilité horaire.
  • les produits proposés.
  • le temps trop important passé en agence.
  • la rapidité d’exécution des opérations.

Évidemment, peut-être que ce sont d’autres raisons qui vous poussent à partir mais prenez le temps de vous interroger sur les exigences que vous aurez par rapport à votre nouvelle banque. Pour vous aider à faire votre choix parmi les différentes banques en ligne, vous pouvez consulter nos comparatifs et les différents tests, comme par exemple ceux de la banque Boursorama, la banque ING Direct et la banque Fortuneo, qui vous donnent des éléments précis sur lesquels baser votre choix.


La marche à suivre pour changer de banque

Si vous souhaitez quitter votre banque pour ouvrir un nouveau compte-courant, il faut, pour que tout se passe bien, respecter un certain ordre d’exécution :

    faire le bon calcul pour clôturer un compte

  • Dans un premier temps, il vous faudra choisir votre banque en ligne et créez votre compte.
  • Pour le moment, ne clôturez surtout pas votre compte-courant actuel. En effet, temps que vous n’avez pas transféré vos prélèvements, il faut que vous soyez en mesure de payer vos factures, notamment celles par prélèvement.
  • Une fois que vous avez reçu vos identifiants de compte courant sur internet et que vous êtes en possession de vos moyens de paiements, vous pouvez envisager la clôture de votre ancien compte.
  • Attention, avant cette fermeture qui, rappelons-le au passage est gratuite depuis 2005 pour les comptes-courants, vous devez informer les différents organismes qui sont amenés à verser ou prélever des fonds sur votre compte.
    un exemple de RIBPour cela, éditez des RIB de votre nouveau compte et envoyez les par courrier à ces différents prestataires.
    Toutes les banques vous proposent d’effectuer ces opérations pour vous, ce qui est très pratique. Si c’est vous qui vous chargez de ces transferts, essayez autant que possible de le faire au guichet des organismes ou par courrier AR pour être certain que l’information soit prise en considération.
  • Maintenant que vous avez informé vos créanciers et débiteurs, vous pouvez effectuer la clôture définitive de votre ancien compte en prenant soin, dans un premier temps, de faire virer le restant de trésorerie sur votre nouveau compte.

Que faire des autres comptes

Changer de banque est chose facile pour ce qui concerne le compte courant mais cela peut être bien plus compliqué pour les autres types de comptes comme les plans épargnes ou les placements en actions.

Dans ce cas, il s’agit de vous poser les bonnes questions :

  • Avez-vous intérêt à domicilier tous vos comptes dans votre nouvelle banque?
  • Les avantages consentis par ce nouvel établissement vont-ils offrir des gains supérieurs aux frais de clôture de vos comptes épargne s’il y en a?
  • Ne vaut-il pas mieux laisser un reliquat de trésorerie sur certains comptes plutôt que de les fermer définitivement et engager des frais de clôture ?
  • Quel sera le coût éventuel de transferts de fonds inter-banques ?

Vous disposez maintenant d’informations de base pour effectuer vos changements. A vous de jouer et de voir qui peut vous rapporter le plus d’argent et offrir en même temps une qualité de service qui vous convienne.